Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Nouvelles Erotiques

KAMASUTRA : l'AMOUR TRANSFERE

Dans notre langage du 21ème siècle, on parle souvent de posture en « petites cuillères »pour décrire cette étreinte. Ici, l’homme mène une douce danse, qui berce son amante de plaisir.

Comment ?

L’homme est allongé sur le côté, en chien de fusil ; son amante, couchée dans la même position, lui tourne le dos, leurs deux corps s’emboîtant l’un dans l’autre. L’amour transféré est une position extrêmement confortable, utile à connaître quand on est fatigué, malade ou quand la femme attend un enfant. Les deux corps se touchent de tout leur long, ce qui est propice à la sensation de fusion amoureuse… même si on ne peut pas se regarder dans les yeux. Il est possible de compenser cette distance visuelle par des chuchotements, surtout de la part de l’amant dont la bouche est très proche de l’oreille de son aimée. Les caresses sont faciles à prodiguer pour l’homme, contrairement à sa partenaire qui reste en position de recevoir. Elle peut toutefois partager toute sa volupté au niveau des mouvements de la connexion.

Les mouvements

Les mouvements sont limités dans leur rayon. Il est simple de réussir des va-et-vient linéaires aussi profonds qu’on le désire. Les mouvements circulaires sont aussi possibles mais avec peu d’amplitude, le corps devant continuer à reposer sur le côté pour le confort des amants. L’intérêt de cette posture : le choix très important de l’inclinaison du lingam – pénis - dans le yoni – vagin. Choisir l’inclinaison permet de trouver l’orgasme facilement pour les deux partenaires, même si cela peut se faire aux dépens de la proximité des corps. En effet, il faut parfois se séparer au niveau du haut des corps pour trouver l’inclinaison qui procure le plaisir maximal…

Le petit plus

Le Kâma Sûtra note que dans cette position, l’homme peut sans cesse penser à une autre femme que celle qu’il étreint ! Nous ajouterons qu’il en est de même pour l’amante. Comme elle ne voit pas l’homme qui est derrière elle, elle peut également s’imaginer dans les bras d’un autre.

Source : psychologies.com

autres articles :

la nouvelle érotique d'Alizee

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article