Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Nouvelles Erotiques

KAMASUTRA : l'EMBRASSEMENT TOUCHANT

D’après le Kâma Sûtra, la posture de l’embrassement flottant est la position idéale pour que l’homme puisse dispenser toutes sortes d’embrassements à sa partenaire. La caresse à privilégier : le Jaghana, au cours duquel l’amant mord ou égratigne sa partenaire. La femme, quant à elle, séduit son amant en laissant tomber sa chevelure en cascade.

 

Comment ?

L’amante est allongée sur le dos, jambes un peu écartées et repliées, ses pieds posés sur leur plante. L’amant, lui, se trouve assis entre ses jambes, face à elle. Il passe ses deux cuisses écartées sous les cuisses de la femme. Il se penche en avant pour s’approcher de son ventre. Il l’emboîte par en dessous et par au-dessus, en quelque sorte. Sa bouche est à portée des cuisses, du ventre et même des seins de sa partenaire. La femme, quant à elle, a les mains libres et peut caresser son amant sur le visage, la chevelure, le torse ou les jambes.

 

Les mouvements

La femme peut se déhancher, mais ne dispose pas de beaucoup de liberté, car elle est prise en étau dans le corps de son amant. L’homme peut bouger d’avant en arrière, mais très peu sur les côtés, ou alors d’un mouvement de balancier où il entraîne son amante. Les mouvements intérieurs ne sont alors plus des mouvements d’un corps par rapport à l’autre, mais des deux corps en harmonie, ce qui provoque des sensations différentes. Il peut aussi s’agir de sortes de vibrations.

 

Le petit plus

Cette posture est très favorable à la stimulation de la zone du point G, selon l’inclinaison du bassin de l’amante. Elle peut choisir de placer ou non un coussin sous ses hanches ou au contraire se cambrer pour trouver l’inclinaison qui lui procure le plus de plaisir.

 

Autres articles

KAMASUTRA : LA POSITION DE LA CAVALE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article