Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Nouvelles Erotiques

KAMASUTRA : L'UNION DE L'ELEPHANT

L’union de l’éléphant est la posture de tous les plaisirs féminins. En favorisant les caresses de l’amant, elle est particulièrement prisée par les femmes clitoridiennes. En permettant la pénétration profonde, elle assouvie tous les désirs de l’amante vaginale. Enfin, grâce à la grande proximité des corps, elle réalise tous nos vœux de tendre complicité.

 

Comment ?

L’amant est assis, jambes écartées. Son aimée s’assoit en lui tournant le dos, faisant mine de hisser son yoni (sexe féminin) sur le lingam (pénis). Si cette posture porte le nom d’union de l’éléphant, c’est que l’homme commence l’étreinte en frottant le yoni avec sa main et ses doigts, à l’image d’un l’éléphant qui pourrait « frotter » avec sa trompe. Il prolonge ces douces caresses jusqu’à ce que le sexe de son aimée soit humide. Puis, il y introduit son lingam. Il peut reprendre le même mouvement de frottement après son spasme, si celui de son amante ne s’est pas encore produit. La posture de l’union de l’éléphant est donc idéale pour les femmes plutôt clitoridiennes. Ici, l’amant profitent peu de la beauté de la scène : l’homme ne voit que le dos de son aimée, et de très près, trop près peut-être pour l’apprécier vraiment… Il peut cependant se livrer à toutes sortes d’embrassements - sur le cou, dans le dos - et mordiller les oreilles, chuchoter des mots tendres ou érotiques. Il peut aussi prodiguer des caresses sur les seins de son amante.

 

Les mouvements

Si l’homme s’active pour les caresses, l’amante, elle donne le rythme aux mille joutes amoureuses. Elle se plante sur le lingam, soulève son corps, et le repose au rythme qui lui convient. Elle peut aussi choisir d’osciller d’avant en arrière, ou même de gauche à droite. La femme peut aussi imprimer un mouvement de rotation autour du sexe de son partenaire. Seule condition à la réalisation de cette posture : il est nécessaire que la femme possède des muscles puissants au niveau des cuisses.

 

Le petit plus

L’union de l’éléphant permet une pénétration très profonde, qui fait paraître le lingam nettement plus long et le yoni plus court. Elle est donc à conseiller aux hommes qui se sentent complexés par la petite taille présumée de leur sexe, ou par les femmes qui apprécient les sensations provoquées par des coups amoureux profonds.

 

Source : psychologies.com

Autres articles :

POURQUOI LES HOMMES AIMENT LA SODOMIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article