Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Nouvelles Erotiques

KAMASUTRA : l'UNION DE L'ELEPHANTE

Le Kama Sutra classe les femmes en trois catégories correspondant à la taille de leur yoni (vagin) avec, du plus petit au plus grand, la gazelle, la cavale et l’éléphante. La posture de l’éléphante est donc dédiée aux femmes ayant le yoni très profond. La clé de toutes ses voluptés : en serrant ses cuisses selon ses envies, l’amante peut procurer à son partenaire, les plus délicieuses des sensations.

 

Comment ?

L’amant est à genoux, les fesses presque posées sur ses pieds. Ses jambes sont écartées. L’amante, elle est aussi à genoux, face à lui, en position plus haute. Ses genoux sont écartés, l’un passant entre les jambes de son amant, l’autre restant à l’extérieur. Ici, une grande palette de sensations est possible. En effet, l’homme peut se trouver plus ou moins assis sur ses pieds, la femme plus ou moins cambrée, jambes plus ou moins écartées. Cela permet à chaque couple, quelle que soit l’anatomie des partenaires (taille des jambes, taille du sexe masculin ou féminin, inclinaison du lingam) de trouver un plaisir partagé. Autre atout de cette posture : elle est tendre, puisque les amants peuvent échanger des regards amoureux, se parler, mais aussi voluptueuse, puisqu’elle permet les caresses au même moment que l’union. Enfin, elle est surtout érotique, puisqu’elle est moins habituelle que les postures classiques, entraînant des sensations différentes.

 

Les mouvements

Dans l’union de l’éléphante, les deux amants bougent au gré de leurs plaisirs. Ils peuvent réaliser des balancements circulaires, d’avant en arrière ou encore sur les côtés, afin de profiter du plaisir d’être emboîtés l’un dans l’autre. Ces mouvements sont très bénéfiques à l’homme trop rapide dans son plaisir. Les amants peuvent aussi choisir de faire des mouvements d’entrée-sortie (va-et-vient). Dans ce cas, l’un des deux partenaires peut choisir de rester immobile, ou les deux amants peuvent décider de bouger ensemble comme lors d’une danse où ils cherchent à s’accorder.

 

Le petit plus

Pour resserrer encore plus son yoni, l’amante peut très bien se placer complètement entre les jambes de son amant. L’homme doit alors avoir les deux jambes très largement écartées tandis que sa partenaire veille à garder des cuisses très serrées.

 

Source : psychologies.com

 

autres articles :

SEXE : ET SI ON CHANGEAIT DE ROUTINE !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article