Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Nouvelles Erotiques

KAMASUTRA : l'UNION EGALE

Parfois l’envie de tendresse et de proximité prime sur l’originalité ou la fougue d’une étreinte.Pour ces amants en quête du plus doux des corps-à-corps, le Kâma Sûtra a pensé l’union égale.

 

Comment ?

L’amante est couchée sur le dos, ses jambes largement écartées. L’amant s’allonge sur elle, ses jambes entre celles de son aimée. Il l’entoure de ses bras, de manière à former « un collier » pour l’embrasser. L’amante peut, elle aussi, enlacer son partenaire de la sorte. C’est pourquoi cette posture est appelée égale : les deux amants s’entourent mutuellement de leurs bras. Autre délice de cette position: l’amante peut caresser son aimé sur le dos, même si ces attentions restent de petite amplitude. Comme les amants se trouvent en face-à-face, ils peuvent échanger des regards amoureux, des embrassements. Le contact des corps est très intime et se fait sur la plus grande longueur. Des chuchotements et des paroles d’amour peuvent aussi être partagés. Résultat : cette posture est spontanément l’une des unions préférées des amants.

 

Les mouvements

C’est l’amant qui agit le plus, soulevant son bassin pour se retirer et revenir autant de fois qu’il le désire. Il peut aussi, sans soulever tout son corps, imprimer des mouvements de bascule à son bassin qui font durer le plaisir plus longtemps. Sa liberté de mouvement lui permet enfin d’aller et venir sur le côté et en légère rotation pour procurer des sensations variées, pour lui mais aussi pour son amante. L’aimée peut, elle aussi, bouger même si elle a moins de liberté. Elle peut ainsi onduler des hanches pour accentuer son propre plaisir et celui de son aimé.

 

Le petit plus

L’amante peut choisir de ne pas garder ses jambes grandes ouvertes, mais de les rapprocher. Elle permet ainsi à son yoni (vagin) de s’ouvrir lorsqu’elle ouvre grand les jambes, ou de se resserrer, quand elle rapproche ses jambes. Cela lui permet de moduler ses sensations mais aussi de faire découvrir, à son aimé, de nouveaux plaisirs. L’homme peut, en effet, aimer percevoir la caresse du yoni sur son lingam (pénis).

 

Autres articles :

L'ORGASME PROSTATIQUE : LE POINT P EST IL RESERVE AUX HOMOSEXUELS ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article