Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Nouvelles Erotiques

KAMASUTRA : l'UNION EMBRASSANTE

Dans cette posture, le Kâma Sûtra offre aux amants une cascade de sensations : l’aimée se laisse à aller aux caresses de son amant, l’homme redécouvre le corps et les odeurs de sa partenaire…

 

Comment ?

L’amant est assis sur une chaise ou un fauteuil. Son aimée est assise face à lui sur ses genoux, les deux cuisses écartées autour de lui. Elle se penche fortement en arrière et se tient à ses cuisses. Elle a donc la tête en bas et les jambes en hauteur, en étau autour de l’amant. Lui se penche pour respirer son parfum, l’embrasser, la caresser. Ici, la femme est passive, se laisse faire, ce qui peut entraîner un très grand abandon et un plaisir profond. L’atout majeur de cette posture : l’amant peut s’adonner aux embrassements de trois zones érogènes décrites par le Kâma Sûtra. Les cuisses, les seins et le jaghana - partie du corps entre le nombril et les cuisses - font ici l’objet d’une attention toute particulière. La femme s’offre à son amant, lui semble la vénérer… les émotions partagées sont sacrées. Autre délice de l’union embrassante : l’amant a une vue éblouissante du corps de son aimée. Il peut voir en plongée son yoni - sexe -, son ventre, son torse, ses seins et l’expression variable de son visage dans tous les élans de l’amour. Cette posture présente d’ailleurs un avantage esthétique pour une femme complexée par son ventre ou ses seins. Les seins remontent par la force de la gravité et le ventre, totalement étiré, montre un aspect particulièrement plat. Seul bémol : l’union embrassante, particulièrement fatigante, peut être difficile à prolonger.

 

Les mouvements

Avec l’union embrassante, les mouvements émanent de l’homme qui bouge son bassin. Il peut aussi choisir de soulever en mesure sa maîtresse, à condition qu’il soit suffisamment musclé.

 

Le petit plus

Cette posture permet à l’amant de respirer l’odeur intime de sa partenaire. Les parfums corporels sont de puissants aphrodisiaques. Cet effet est dû à des substances chimiques d’attraction sexuelle, les phéromones, qui sont secrétées par de petites glandes situées à la base des poils, tant au niveau du pubis, des alentours du sexe que de la zone axillaire sous les bras. Afin de conserver cet aphrodisiaque naturel et très agréable, mieux vaut éviter l’épilation intégrale.

 

Autres articles

Connaissez vous le Money Mistress ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article